Payerne – 23e Brocante de Pâques

Avec un artisanat de la Gruyère

Pâques approche à grands pas ! Parmi les festivités de l’événement, la chasse aux oeufs va s’ouvrir : cherchez le nid de Pâques ! Et pour ceux qui ne l’auraient pas trouvé ils pourront tout de même se rendre à la Halle des Fêtes à Payerne où se déroulera, les 30-31 mars et 1er avril 2018, la traditionnelle Brocante de Pâques. D’année en année l’inamovible et infatigable organisateur met les petits plats dans les grands pour satisfaire au bien être de ses amis exposants. Récemment un journaliste écrivait au sujet de l’organisateur : Fernand Plumettaz, “le papa des brocanteurs”, l’homme pour qui l’exposant compte sans doute plus que les objets exposés.

Comme le veut la coutume, des invités d’honneur se présenteront au coeur de la manifestation. Cette année “une place de choix” sera faite à l’artisanat de la Gruyère, et plus particulièrement à deux sculpteurs sur bois. Claude Dekumbis fabrique des cuillères en bois depuis une quarantaine d’année. Son père taillait des masques dans le Lötschental et c’est très jeune qu’il s’est mit à la sculpture, avant même d’entamer sa formation de menuisier. Quant à Gérard Huguenot, ébéniste comme son père, il a fabriqué sa première cuillère à l’âge de 13 ans ! Les deux compères avouent que ce qui était au début un hobby est devenu une sorte de virus.

D’ustensile de table à objet d’art populaire, la cuillère en bois s’inscrit dans un riche patrimoine culturel gruérien. Elle est à la crème double ou à la soupe de chalet ce que la sonnaille est aux vaches. La confection d’une cuillère en bois demande une quinzaine d’heures de travail et elle a donné naissance à un artisanat, à un savoir-faire régional. La tradition est ancrée dans les moeurs et il n’est pas rare qu’à l’occasion d’un grand événement, par exemple une naissance ou un mariage, on offre une cuillère en bois ouvragée.

A côté de l’invité d’honneur une centaine d’exposants, professionnels de la brocante et de l’antiquité, jalonneront les quelque 3’000 m2 de la Halle des Fêtes. L’odeur, l’ambiance, l’accueil et la convivialité de cette manifestation sont réputées et font son charme loin à la ronde. Un restaurant servira une traditionnelle cuisine régionale et un ou deux bars permettront à chacun de se désaltérer.

Autre usage : les peut-être futurs brocanteurs auront de nouveau leur place à proximité, sur l’ancien “Pont de danse” où se tiendra la Brocante des enfants dont l’accès est gratuit. Des parcs à voitures gratuits bordent la Halle des Fêtes. La foire s’ouvre à 10h.00 les trois jours et ferme ses portes à 19h.00 (dimanche 18h.00). cp

Sculpture de la cuillère en bois, un travail artisanal et un savoir faire gruérien

Photo